Rage d’Orianne Charpentier

  • Auteur : Orianne Charpentier
  • Titre : Rage
  • Edition : Gallimard Scripto
  • Prix : 7€
  • Nombre de pages : 112 pages
C’est un livre qui faisait parti de ma selection du comité de lecture jeunesse .. J’étais pleine d’espoir et d’envie sur ce tout petit livre .. Et c’est le drâme !

L’histoire est celle de Rage, qui est une jeune fille immigrée, on le comprends très vite .. Invitée a une fête, elle accepte et elle va y trouver une chienne malade, fuyant son maitre ..

Bon bon bon .. Comment vous dire .. L’histoire est mignonne, je ne vais pas le nier .. Rage est touchante, mais pas au point d’en faire tout un foin .. Et bizarrement, j’ai l’amère sensation d’un livre non terminé .. D’un début d’histoire, d’un point de départ .. Mais c’est tout ..

C’est bien écrit pourtant, c’est même plutôt prenant mais .. Ca ne m’a pas convaincu .. Bon, bien sur, je ne vous dit pas tout, que le peu qui soit à découvrir ne vous soit pas gacher .. Mais moi, je suis déçue ..

C’est donc un raté, mais bon, on ne peut pas tout aimer non plus !

Publicités

Un petit quelque chose en plus de Sandy Hall

  • Auteur : Sandy Hall
  • Titre : Un petit quelque chose en plus
  • Edition : Hugo Roman New Way
  • Prix : 17€
  • Nombre de pages : 259 pages
Alors ce livre, c’est un petit bijou, on ne va pas se le cacher .. Pas parfait, mais complètement surprenant ..
Vous vous rappelez quand au lycée, vous voyez votre ami/e amoureux/se et que vous faisiez tout pour les voir ensemble ? C’est l’histoire de ce livre ..J’ai adoré ce livre .. Je me suis retrouvée dans mes années lycées, nos années commères, parce qu’on a tous été comme ces jeunes, a dire ce que l’on pense de tel ou tel couple (ne nous cachons pas!)

Les personnages sont attachants; et pas que ceux auxquels on peut s’attendre .. Il y a bien sur le joli petit couple qu’on ne peux pas ne pas aimer, mais il y a aussi les amis, la prof’ d’écriture et sa vie un peu compliquée .. On les aimes tous, les uns a près les autres, et même Victor, le voisin râleur !

C’est un petit livre cocooning, qui fait du bien au moral et nous plonge dans une bulle !

Ah et j’allais oublier, surtout, faites le lire a vos ados .. Un peu d’amour et de douceur, ça fait jamais de mal !

La petite romancière, la star et l’assassin de Caroline Solé

  • Auteur : Caroline Solé
  • Titre : La petite romancière, la star et l’assassin
  • Edition : Albin Michel
  • Prix : 12€
  • Nombre de pages : 173 pages
J’ai lu ce livre dans le cadre d’un comité de lecture .. Et je dois dire que je n’en avais pas follement envie .. La couverture me faisait penser à celle de 38 témoins, de Didier Décoin ..

L’histoire est celle de Cheyenne, une jeune fille de 15 ans un peu farouche qui se voit interrogé par la police après la disparition d’un enfant ..

Le speech est assez tentant, et au final j’ai foncé dedans en me préparant a un chouette truc .. Un petit côté thriller qui changerai de ce qu’il existe en littérature jeunesse .. Seulement voilà, la promesse n’est pas tenue ..

Les personnages ne m’ont pas semblé clairement assumé, l’auteur semble patauger dans son propre roman .. On en apprends beaucoup sur la vie des protagonistes, qui s’expriment à la première personne puisque ce sont leurs confessions à la police ..

J’ai été assez peu séduite par le mode de narration ainsi que par la façon dont est abordé le crime en question .. Plus que dans l’enquête, on est dans un voyeurisme assez peu séduisant à mon gout .. Chacun observe l’autre, d’une manière très étrange et assez peu assumée je trouve ..

Au final, c’est la déception .. Une lecture que je n’ai pas trouvée à la hauteur de ce qu’elle promettait et un genre très peu séduisant .. Dommage, ça aurait vraiment pu être bien plus captivant si ça avait été travaillé dans un autre sens ..

 

 

Un appartement à Paris de Guillaume Musso

  • Auteur : Guillaume Musso
  • Titre : Un appartement à Paris
  • Edition : XO Edition
  • Prix : 21,90€
  • Nombre de pages : 484 pages
Et oui, je me suis plongée dans le dernier Musso .. Comme quoi il ne faut jamais juré de rien!

Je dois dire que la couverture est très attrayante, et l’appellation « Thriller » a attiré ma curiosité le Jour de la sortie ..

On retrouve Madeline, que l’on avait déjà suivi dans l’appel de l’ange, à Paris .. Suite à une erreur informatique, elle va devoir partager l’appartement qu’elle loue avec  Gaspard, un auteur de pièce de théâtre présent dans la capitale pour préparer sa nouvelle pièce .. Seulement, leurs plans vont être chamboulé par l’histoire de Sean Lorentz, un peintre qui a résidé dans l’appartement qu’ils louent et qui est décédé l’année précédente ..

Alors .. Je ne dirais pas que c’est mauvais .. J’aime assez le genre de roman qu’il nous offre ici, mais une chose m’a beaucoup dérangée : l’impression de retrouver Les visages de Jesse Kellermann, que j’avais beaucoup aimé .. Toute la première partie est pour moi énormément inspiré de ce best seller .. Il n’hesite pas d’ailleurs à citer un passage en ouverture de chapitre .. Ca m’a interloqué, mais bon, parfois, ça arrive sans que ça soit prémédité ..

L’intrigue est assez bien ficelée mais j’ai tout de même eu du mal a me plonger dedans .. Malgré une bonne écriture et des personnages assez intéressants, ça ne l’a pas fait .. A regret, puisque j’y ai vraiment mis de la bonne volonté ..

Dommage donc, mais je pense que ce petit côté thriller séduira de nouveau lecteur, même si l’auteur n’a plus a conquérir grand monde ..

 

Les mondes de l’arbre de Sophie Henrionnet

  • Auteur : Sophie Henrionnet
  • Titre : Les mondes de l’Arbre, Céleste et la Prophétie (T01)
  • Edition : Play Bac
  • Prix : 15€
  • Nombre de pages : 250 pages
Je n’avais jamais lu cette auteur jusqu’à ce que Virginie Grimaldi  et Serena en parlent un peu .. Ma curiosité prenant le dessus, j’ai commencé par ce roman jeunesse, dont le titre et la couverture ont attirés mon attention ..

L’histoire est celle de Céleste, une jeune fille qui va déménager et arriver dans une maison qui ne lui fait pas particulièrement envie .. Avec son petit frère, Anatole, elle va découvrir une trappe cachée dans la remise, les menant aux monde de l’Arbre .. Dans cet univers parallèle, ils vont découvrir que ces mondes sont en danger, menacés par des forces contraires ..

J’ai beaucoup aimé ce premier roman, dans la veine d’un monde de Narnia .. Je m’y attendais un peu, mais atteindre le niveau de cette saga était compliqué .. Pourtant, c’est réussi .. On rentre vite dans l’univers que nous créer l’auteur ..

Les personnages sont sympathiques, Anatole est de loin celui que j’ai préféré malgré tout .. Il m’a fait rire plus d’une fois, il a l’innocence de l’enfance et la maturité d’esprit d’un adulte parfois malgré tout .. Ce qui n’est, je trouve, plus le cas avec Celeste, qui a 13 ans, a déjà perdu une grosse part de son insouciance ..

Je regrette malgré tout que ce premier tome ne soit, pour moi, que l’introduction à l’histoire .. En effet, on place le contexte, présente les acteurs principaux plus qu’il n’y a de véritable histoire .. C’est pratique puisque ça permet de bien placé les différents personnages dans les mondes, mais je pense que ça va poser un peu problème si le tome 2 tarde un peu a sortir .. Le tome est court et on a trop peu de temps pour se lier à tout ça sur de la très longue durée ..

Mais je suis curieuse de savoir ce qu’il va se produire à l’avenir pour nos petits héros .. Ce genre va très bien à l’auteur que j’aimerai découvrir en roman adulte, puisqu’elle en a déjà paru plusieurs .. Nul doute qu’elle saura s’y prendre aussi !

C’est un livre que je conseille donc aux amoureux de Narnia, et aux 12-14 ans en recherche de fantastique mais pas au point de ce qui est souvent proposé pour eux ..

 

 

Faits divers – Collectif

  • Auteur : Collectif
  • Titre : Faits Divers
  • Edition : Pocket
  • Prix : 6,30€
  • Nombre de pages : 240 pages
J’ai de suite été attirée par ce recueil de petites pièces de théâtre sur des faits divers assez sombres .. La liste des auteurs et le thème m’a interpellée et j’ai craqué très (trop?) vite ..

L’idée est de créer  6 pièces de théâtre, très courtes avec un auteur par fait divers traité .. Je ne rentrerai pas en détail dans chaque pièce, tout simplement parce que je tiens a vous laisser la surprise .. Cependant, je vais vous donner mon impression générale sur tout ca ..

J’ai adoré la grande majorité des nouvelles .. Et l’effet de surprise a été quasiment respecté partout .. Pas de grosses surprise, mis a part celle de Sandrine Colette, que je n’avais jamais lu mais que j’ai adoré découvrir .. Elle a le genre d’esprit que j’adore dans ce style !

Les thèmes sont assez variés, les contextes très différents des uns des autres .. On vadrouille d’une histoire à l’autre sans aucune difficulté ..

J’ai également apprécié le fait que ce soit du théâtre .. C’est un genre de moins en moins démocratisé dans la littérature contemporaine, et encore moins en policier/thriller .. Ici c’est un genre maitrisé dans la plupart du temps et j’ai aimé le lire ..

Au final, c’est un bon recueil qui permet de découvrir certains auteurs sans prendre beaucoup de risque !

 

 

 

 

Un fils parfait de Mathieu Menegaux

  • Auteur : Mathieu Menegaux
  • Titre : Un fils parfait
  • Edition : Grasset
  • Prix : 17,50€
  • Nombre de pages : 240 pages

Je dois vous avouer que je n’étais pas très emballé par ce livre .. Mais ma supérieur et la représentante Grasset me l’ont tellement bien vendu que j’ai fini par passer le cap ..

Daphné a une vie parfaite : deux petites filles, un mari aimant .. Mais elle ne travaille plus .. Reprenant sa vie professionnelle en main, elle laisse ses filles bien plus souvent qu’avant à leur père .. Jusqu’au jour où sa plus grande va se confier a elle, en larmes ..

L’histoire est sordide, mais pourtant classique .. Un père, bien sous tout visage, abuse de ses enfants .. D’abord l’hésitation, le doute, puis la rage et la lutte pour cette femme qui perds peu a peu ses repères ..

L’écriture est pour moi le grand point fort de ce roman .. Mathieu Menegaux nous parle avec un langage cru et fort d’un fait pourtant courant .. Le vocabulaire est simple, il va droit au but et c’est appréciable .. Pas de frou-frous qui perdent le lecteur dans des détails dont on se fiche .. On se concentre sur les faits..

Daphné est attachante mais on comprends assez vite quel seront les problèmes qu’elle rencontrera dans sa recherche de vérité et de justice .. Puisque l’autre gros point fort de ce livre, c’est de pointer ce gros point noir de notre société française : la non reconnaissance de l’inceste par la justice française.
J’ai appris énormément de choses sur la façon dont cet acte es traité en France, et je dois dire que j’ai été assez horrifié de découvrir tout cela .. L’auteur pointe les disfonctionnements et eveille les consciences de ses lecteurs pour que les victimes aient enfin la reconnaissance voulu ..

Mais il y a tout de même un point négatif à cette histoire : la fin, c’est gros .. Peut être un peu trop .. Je l’ai vu venir très tôt et je n’ai pas été séduite ..

Ca reste un bon roman, avec un véritable impact sous-jacent.. Je pense très rapidement lire son premier roman « Je me suis tue ».

George d’Alex Gino

  • Auteur : Alex Gino
  • Titre : George
  • Edition : Ecole des loisirs
  • Prix : 14,50€
  • Nombre de pages : 172 pages
C’est un livre jeunesse assez particulier dont je viens vous parler aujourd’hui .. Une parution pour les 9 -12 ans, qui sort de l’ordinaire par son thème principal ..

 

George est un petit garçon aimé par tous, qui fait la fierté de ses parents .. Seulement voilà, George ne se sent pas garçon .. Alors quand son professeur va proposer le jeu d’une pièce de théâtre, il ne va aspirer qu’à une chose : obtenir le rôle de Charlotte.

Le livre est assez compliqué sur la base puisque George parle de lui comme étant une fille alors que tout le monde s’adresse à lui au masculin .. C’est assez destabilisant pour le lecteur au début, puis on s’habitue a ce décalage entre ce que George ressent et ce qu’il est ..

J’ai beaucoup aimé cette lecture, elle aborde de manière très douce le malaise d’un enfant transgenre .. Pas de détail sordide, le public visé n’aura aucun lien a retrouver l’enfant qui s’adresse à eux .. Et c’est ce qui rends ce roman si captivant : on est face a un enfant, qui va devoir prouver à tout ceux qui se batte pour que l’on respecte les genres, que ce qu’il/elle ressent est plus fort que cela ..

C’est un livre très interessant et qui va permettre de sensibiliser les enfants sur la notion de tolérance envers les transgenres ..

Comment papa est devenu une danseuse étoile de Gavin’s Clemente-Ruiz

  • Auteur :  Gavin’s Clemente Ruiz
  • Titre : Comment papa est devenu danseuse étoile
  • Edition : Le livre de poche
  • Prix : 7,10€
  • Nombre de pages : 217 pages
C’est un livre qui m’avait interpellé lors de sa sortie en grand format et que j’ai été très heureuse de découvrir en poche ..

 

L’histoire est celle de Lucien Minchielli, au chomage et affalé sur son canapé .. Un jour, sa famille le voit se mettre à la course à pied, et plus surprenant encore, à la danse classique ! A 47 ans, c’est surprenant n’est ce pas ?

A travers le regard de son fils, on apprends les points forts et faibles de cette famille particulière mais très attachante .. La narration est très accessible et on rentre assez vite dans le flot de l’histoire .. Surtout qu’on ne comprends pas de suite pourquoi cet homme décide de se mettre tout le monde à dos pour un sport qui ne l’a jamais attiré par le passé !

J’ai été très touchée par Lucien, qu’on comprends brisé par le chomage, dépassé par son licenciement et résigné à voir les heures passer devant son écran de télévision au début du livre .. Puis il nous touche, avec son histoire peu commune mais qui n’est que peu surprenante quand on a saisi que le passé de ce presque quinquagénaire l’a toujours préoccupé ..

Quant à sa famille, c’est pareil .. Chaque membre à sa petite faille et l’auteur travaille tout cela avec beaucoup de justesse ..

C’est un livre doux, puissant et surtout, social .. On y dénonce les méfaits d’un chomage de plus en plus présent mais aussi l’importance du dialogue dans une famille et celle de connaître ses racines pour savoir qui nous sommes vraiment ..

J’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture que je vous recommande vivement pour l’été

N’oublie rien en chemin d’Anne-Sophie Moszkowicz

  • Auteur : Anne-Sophie Moszkowicz
  • Titre : N’oublie rien en chemin
  • Edition : Les Escales
  • Prix : 16,90€
  • Nombre de pages : 167 pages
Les œuvres sur fond historique sont celles qui m’interpellent le plus en général .. Lorsque j’ai reçu celle ci, j’en fut très heureuse puisqu’elle répondait totalement à ce que j’aime..

L’histoire est celle  de Sandra, la quarantaine, qui reçoit des carnets, à la mort de sa grand-mère .. A l’intérieur, la jeunesse de sa grand-mère sous l’occupation, avec la peur que cela implique .. Mais ce n’est pas tout .. Elle lui confie également une mission qui va la renvoyer à Paris, ville maudite qui va la mener sur les traces de son amour de jeunesse ..

 

On a donc deux histoires, celle de Rivka, la grand-mère de Sandra, et la sienne, avec Alexandre, un homme particulier .. J’ai beaucoup aimé le rapport nocif entre Sandra et Alexandre .. On sent l’homme mauvais, manipulateur et en même temps, l’amour que porte Sandra a celui qui l’a pourtant fait souffrir .. C’est ce que j’ai préféré ..

Parce qu’au final, l’histoire de Rivka n’aurai été intéressante que si elle avait été beaucoup plus développé .. Le livre est trop court pour que le tout soit travailler avec le recul nécessaire et l’implication que l’on y attends ..

C’est un premier roman intéressant, qui interpelle et qui donne envie de la suivre et de voir si par la suite, l’auteur va développer ce qu’elle n’a mis, pour moi, qu’a moitié en action sur ce premier roman ..

 

(Parution le 11 mai 2017)