Un léger bruit dans le moteur de Gaet’s

  • Auteur : Gaet’s et Jonathan Munoz
  • Titre : Un léger bruit dans le moteur
  • Edition : Petit à Petit
  • Prix : 16,90€
  • Nombre de pages : 113 pages
Est il utile de préciser que la couverture et le titre ont attiré mon attention ?
Ici, on fait dans le sordide : un gamin d’environ 10 ans se caractérise comme étant un meurtrier depuis sa première heure .. Il a d’abord tué sa mère a la naissance, puis il s’attaquera a tous les habitants de son village perdu ..

Je dois dire que j’ai adoré cette BD même si j’ai du mal a en parler .. On tombe ici dans du cynisme sans nom .. Aucune morale ne touche ce petit garçon qui n’a comme quotidien et comme obsession que celle de tuer, jusqu’au dernier, ses confrères .. Bien sur, rien de doux, que de la violence dans l’acte comme dans la pensée ..
Mais ce qui est le plus dingue avec cette lecture, c’est la façon dont on se fascine pour tout ça .. Dans cette communauté sans mœurs, on regarde la TV pour prier dans l’église, les hommes ne voient plus leurs femmes, les enfants n’ont aucune morale, le viol est omniprésent, et l’adultère encore plus .. Sans oublier, bien sur, le fond, la cupidité de ses habitants hors du monde ..

Je pense que si on en souris, qu’on se perd dans cette lecture, c’est avant tout parce que c’est une critique hallucinante de la société actuelle .. On laisse ce gamin manipuler son monde pour tuer, personne ne s’inquiète .. C’est assez dingue .. Et pourtant, on en souris parfois .. Au final, celui qui a le plus de raison parfois, c’est le petit garçon, qui dans ses cauchemars, remet en cause ses actes ..Ca n’est jamais long, mais c’est présent ..
Le côté graphique est aussi très intéressant .. On est dans du détail, et en même temps, c’est assez grossier .. Sur certaines planches, les détails comme la cellulite d’une cuisse, ou les cheveux d’un personnage sont assez fous .. Et en même temps, certaines planches sont complètement « gribouillées » .. Un peu à la manière de ce que j’ai pu vous décrire avec « Dieu n’aime pas papa » ..

C’est une BD qui n’est pas particulièrement accessible a tout le monde, je pense que tout le monde n’est pas réceptif à ce genre de propos, mais moi, j’ai adoré !