" Ne lâche pas ma main" de Michel Bussi

J’ai déjà eu l’occasion de me plonger dans deux oeuvres de Michel Bussi, a savoir « Un avion sans elle » et « N’oublier jamais » ..

Ici, on rencontre Martial, marié à Liane, avec la petite Sofa, 6ans, tout les trois en vacances à la Réunion. Un jour, Liane annonce qu’elle remonte dans sa chambre et se volatilise littéralement. Quand son mari contacte la police, il passe pour le coupable idéal. Il veut la retrouver et prouver son innocence et prends donc la fuite avec la petite fille .. 

Bon, déjà sur la base, de grosse similitude avec « N’oublier jamais » me gène déjà un peu .. Mais bon, pourquoi pas .. D’autres le font bien .. Mais le plus génant , c’est la lenteur du récit .. Nous apprenons a chaque chapitre un évènement, un indice, une preuve .. Mais mis a part trois lignes qui nous aident a savoir où l’on va, les chapitres sont d’un ennuie dingue ! Très lent, très plat .. 

Ce qui fait la force du récit de Jamal dans « n’oublier jamais« , c’est justement cette activité constante, ces réflexions  sa recherche de preuves, ce côté humain, attachant qu’il regorge .. Pile ce qu’il manque pour moi dans ce récit là .. Je n’ai pas réussi a m’attacher a Martial, et même la petite Sofa n’ai pas si touchante que cela .. Dommage, avec une gamine de 6 ans dans le récit, ça aurait pu devenir une vraie force .. mais non .. Quant à la fin, elle ne m’a pas convaincue plus que ça .. Oui, je suis déçue !
Bon, j’aurai au moins appris quelques mots de réunionnais, aurait rêver de ses paysages splendides et aurait retiré un livre de ma Pal !
Publicités

"Sa vie dans les yeux d’une poupée" par Ingrid Desjours

Comme souvent, j’ai choisi le livre dont je viens vous parler pour deux raisons : le titre plutôt intriguant et la couverture splendide .. Classé comme Thriller, je ne savais donc pas du tout a quoi m’attendre .. De plus, l’auteure m’était totalement inconnue .. Sans trop d’hésitation, « Sa vie dans les yeux d’une poupée » est donc arrivé dans ma PAL, et a la lecture, je dois dire que j’ai été .. Surprise ! 
L’histoire est articulée au tour de deux grands personnages : Barbara, jeune esthéticienne qui vit avec sa mère aveugle et la mène a la baguette, et Marc, un flic qui revient de convalescence après un tragique accident .. On est ici face a deux personnages totalement différents .. Barbara est fascinée par les poupées a qui elle consacre sa vie, est une jeune fille réservée, qui vit sous les insultes de sa mère .. Marc quand a lui est ce genre de flic qui vous donne envie de tous les tuer, macho et je-men-foutiste, qui n’en fait qu’a sa tête et n’écoute pas sa direction .. Malgré tout, les deux possèdent un sacré caractère et nous réservent bien des surprises .. 
Ici, je m’attendais a m’attacher a Barbara qui dès le début de l’histoire n’est pas épargnée par Ingrid Desjours qui lui fait vivre de terribles épreuves .. Et c’est réussi, je n’arrive pas a ne pas l’aimer .. Pour Marc, qui est un écorché vif, au début, j’étais assez sceptique ..  Puis on découvre son histoire, & là, je m’incline et me met a vraiment m’attacher a lui .. Entre les deux personnages, le lien est subtil, presque imperceptible.. Et pourtant !!!  
Dans ce livre coupé en trois parties, jusqu’au dernier moment, je me suis imaginée des tas de choses, bien loin de la vérité ! L’histoire m’a fait plusieurs fois me posée des questions, m’a guidée a des réflexions tordues .. Je me suis dit, au début du roman, « je suis sure que c’est comme ça » .. Bah tiens, que nenni !! J’ai fait fausse route et le dénouement de ce livre m’a juste .. Laissée sur les fesses !! C’est bien écrit, c’est bien tourné, ce n’est pas du tout tiré par les cheveux, et je ne doute pas que ce genre d’histoire existe .. Pour moi, c’est un réel chef d’oeuvre, réalisé avec une maîtrise dingue ! Bon bien sur, je me serai passé de quelques détails peu ragoutant mais au final, c’est dans le thème, en rapport direct avec tout le reste et aide a rendre l’histoire d’un réalisme très surprenant ! 
Pour le coup, je ne connaissais pas du tout Ingrid Desjours, je peux vous dire que j’ai vite été rajouté les autres livres de sa main dans ma Wish et j’espère pouvoir en lire très vite ! 

" Au nom du père, du fils et du Rock’n roll" d’Harold Cobert

Harold Cobert est un auteur que j’ai découvert il y a très peu de temps .. Depuis mon coup de foudre pour « un hiver avec Baudelaire« , je me plonge un peu plus dans ses oeuvres, et suite a la sortie de son dernier roman, j’ai pu me procurer en format poche le livre dont je viens vous parler aujourd’hui .. 

Dans ce livre qui nous raconte le rendez vous manqué entre un père et son fils, Harold Cobert nous développe le faussé générationnel entre ses deux êtres qui ont un caractère plutôt similaire mais qui ne se comprennent pas .. 
http://www.livraddict.com/biblio/author.php?id=6862 http://livre.fnac.com/a5255992/Harold-Cobert-Au-nom-du-pere-du-fils-et-du-rock-n-roll http://livre.fnac.com/a7966901/Harold-Cobert-Au-nom-du-pere-du-fils-et-du-rock-n-roll Image HTML map generator

Durant toute la première partie de l’oeuvre on se concentre uniquement sur Christian, le père .. On se retrouve donc dans les années 60, dans une famille pauvre, où le père est d’abord violent puis absent .. Très vite, on découvre un petit garçon déterminé, avec un coeur plus gros que lui, une volonté très forte d’aider sa famille et surtout, d’être bien meilleur que son père .. Je crois que c’est le personnage qui m’a le plus touché, par cette personnalité très forte .. Il comprends vite que la vie n’est pas simple et qu’il doit se battre pour mettre toutes les chances de son côté .. Sa combativité et sa douceur en font un être très touchant qu’on prends plaisir a suivre au fur et a mesure du temps et des épreuves sur son chemin  .. 
Et puis il rencontre Lorraine, qui deviendra sa femme et la mère de son enfant, Victor .. Victor est un personnage que je trouve bien plus complexe .. Turbulent, provocateur, égoïste, violent, capricieux .. Ce n’est pas faute que son père lui cède tout pour ce fils passionné de surf et de drague .. J’ai eu bien plus de mal a m’y accrocher, je le trouve antipathique .. Pourtant, il souffre clairement et ne fait que l’exprimer a sa manière .. 
Ici encore, comme dans les deux précédentes oeuvres que j’ai eu entre les mains, la plume d’Harold Cobert est criante de vérité .. J’aime la délicatesse, les phrases poignantes quand il faut l’être et en même temps ces petits passages qui apaisent et rassurent .. On est rempli de mélancolie pour ses deux hommes si identiques malgré la distance morale qui les séparent .. 
J’ai particulièrement apprécié l’attention finale, avec la liste de chansons a écouter pour se mettre encore plus dans l’ambiance ! Des bons classiques qui font autant de bien aux oreilles que l’oeuvre a nos âmes de lecteurs!
Bref, un vrai bon moment de lecture .. Encore merci monsieur Cobert pour cette petite merveille ! 

" Si c’est un homme" de Primo Levi

http://www.livraddict.com/biblio/author.php?id=229 http://livre.fnac.com/a199189/Primo-Levi-Si-c-est-un-homme http://livre.fnac.com/a1278965/Primo-Levi-Si-c-est-un-homme Image HTML map generator

La seconde guerre mondiale et principalement la déportation sont des thèmes très récurrents dans mes lectures .. Pourtant, sans vraiment savoir pourquoi, j’ai toujours repoussé l’achat de cette oeuvre que j’ai pourtant croisé a de nombreuses reprises.. Je me suis enfin décidée et je dois dire que je regrette de ne pas l’avoir fait avant .. 

Inutile  de vous faire le synopsis, la couverture parle d’elle même .. Primo Levi est italien et est déporté en 1944, a la période où les Allemands réduisent le rythme des exterminations .. 
Je ne peux faire de grands discours tellement ce livre est une claque .. Que dire après ça ? Cet homme qui a vécu l’enfer durant des mois, décris sans aucune haine envers ses bourreaux, sans aucune rancœur ce qu’il vit au quotidien, nous livrant le plus d’informations possible afin de tenter de comprendre .. 
Personnellement, j’ai découvert énormément de choses que j’ignorais malgré les nombreux témoignages que j’ai déjà pu lire .. Il est clair que si l’on doit choisir un livre sur la déportation, c’est celui-ci qu’il faut prendre, et aucun autre .. 
Cette oeuvre est non seulement un témoignage de la barbarie qui se jouait dans les camps, mais c’est aussi et avant tout une leçon dont je n’avais pas pris conscience jusque là .. Il faut en parler, le raconter et le lire pour que personne n’ai l’excuse de récidiver en disant « je ne savais pas » .. 
Ce livre laisse des traces, nul doute .. Mais combien ont été effacés avant par l’horreur humaine ? 
Le plus triste, c’est que cet homme n’aura pas supporter sa vie, au point d’en finir par le suicide .. Je n’ai pas les mots pour décrire comme cette situation me terrorise, surtout ces temps ci où, on ne va pas se mentir, on a jamais été aussi proche de refaire les mêmes erreurs partout au monde .. 
N’oublions pas que beaucoup se sont battus pour que la liberté soit les droits de tout peuples .. 

" After, Saison 1" de Anna Todd

Encore une fois, je vais contre l’avis général et je sens que je vais m’attirer les foudres de certains de mes compatriotes de la blogosphère littéraire .. Mais mes chers amis, l’heure est grave .. 

Après avoir vu une couverture dans tout les magasins de France se décliné en tout les coloris de l’arc-en-ciel, je me suis décidée a lire After, tome 1 (le tome rose donc!) .. Et là première grande interrogation, apparemment dans le langage moderne, on ne parle plus de « tome » mais de « saison » .. Bon, si maintenant on change les règles de la littérature .. Mais pourquoi pas me direz vous !
C’est donc avec l’enthousiasme de découvrir ce qui passionne tant le monde actuel que je me suis attaqué a ce petit pavé de 557 pages .. Déjà, il faut s’armer de courage ! Mais l’histoire commence plutôt de manière assez sympathique .. Bon, les personnages sont du déjà vu mais dans une romance, on retrouve souvent les mêmes critères .. On retrouve donc la gentille petite Tess, prude et bonne élève, fan de littérature anglophone et par conséquent, de Jane Austen et les soeurs Bronte .. Je n’ai rien contre, je les ais lus et apprécié également .. Donc elle rentre dans la meilleure université du comté, elle se retrouve avec une colocataire complètement allumée qui en plus, ne traîne qu’avec des petits fêtards qui aiment boire de la bière tout les weekend .. Pourquoi pas ! Bien sur dans la bande, on retrouve Hardin (WTF?!), jeune homme au regard de braise et aux multiples tatouages qui la déteste .. Là, je me suis crue dans Twilight .. 
Jusque là, pourquoi pas .. Musso et Levy nous ont prouvé que reprendre 30 fois la même recette, et bien ça marche ! Oui ben là, non .. Anna Todd (contre qui je n’ai rien personnellement hein!) nous sert un mauvais 50 nuances de Grey, avec des scènes érotiques qui ne le sont mêmes pas tellement je les trouves vulgaires .. En l’espace de quelques pages, ils ont réussi a se haïr 30 fois, a se réconcilié grâce au Kamasutra et a toutes les techniques de plaisir existence, et cela sans aucune forme correcte de littérature .. Mince, Grey était peut être amateur du SM mais au moins, ça suscitait un temps soit peu l’envie du lecteur .. 
Je vous avouerai ne pas avoir été au bout de ma lecture et je ne les reprendrais pas .. On peut surfer sur un succès, je ne dis pas le contraire, mais il faut que ce soit bien fait .. Je vous rappelle, qu’il y a 5 tomes dans ce style, et clairement, vu le niveau du premier tome (qui est surement le meilleur comme dans la plupart des sagas), que sera la suite ?! 
Alors oui, c’est bien que de la littérature accessible passionne les ménagères un peu frustrées et les petites midinettes se vendent a ce point, mais s’il vous plait, comment voulez vous donner l’envie de lire a la France après .. Il faut arrêter ce massacre a coup de Legardinier, de Kernel, de Cobert et autre Loubière ou Chattam .. Il y a tant de livres au monde que je ne vois vraiment pas l’interêt de perdre mon temps sur ce style de lecture de bas étage .. 
Je m’arrêterai là, je sais que beaucoup ne partagent pas mon avis, mais je suis déçue .. Je pense que désormais, je ne suivrai plus les lectures dites « populaires » pour ne suivre que mon instinct qui me guide bien plus souvent vers des petits chefs d’oeuvres que je souhaite vous faire découvrir que vers des écrits d’écoliers frustrés .. 

" Le second souffle" de Philippe Pozzo Di Borgo

http://www.livraddict.com/biblio/author.php?id=16225 http://livre.fnac.com/a4087335/Philippe-Pozzo-di-Borgo-Le-second-souffle https://www.youtube.com/watch?v=cXu2MhWYUuE Image HTML map generator

Comme tout le monde, j’ai vu le film Intouchables .. puis on m’a mis ce livre entre les mains .. Je craignais de ne pas retrouver ce que j’avais aimer dans le film .. Au final, je suis plutôt séduite !
Le livre est assez différent du film puisque l’époque n’est pas la même: Intouchables traite de la vie après l’accident alors que le livre nous parle de sa vie avant, de l’accident et de la rééducation. 
J’ai avant tout trouvé ici, une véritable leçon d’amour de la part de sa femme, qui le voit souffrir et perdre peu a peu ses facultés mais qui reste tant qu’elle le peut .. 
La plume est fluide, je la trouve d’ailleurs très agréable .. Sur de nombreux points, l’oeuvre me fait penser a un livre culte, « Le scaphandre et le papillon« , l’espoir de la vie en plus .. 
Je dois avouer que j’ai eu plutôt de mal sur la première partie de l’oeuvre .. Jusqu’à l’accident je trouve ça assez long, sans grand intérêt .. Forcément, ce que l’on veut savoir c’est comment il vit tout cela ..

Le livre est suivi par une autre oeuvre intitulée « Diable gardien » où intervient Abdel. C’est d’ailleurs l’oeuvre qui correspond le plus au film ! Je l’ai trouvé plus légère et je dois avouer avoir préféré « Le second souffle » puisque le reste est du déjà vu ! Je pense, a ce propos, que le livre doit être lu avant le visionnage du film pour un peu plus de compréhension ..

Pour les personnages, malgré la douceur que l’on ressent pour tous, j’ai eu un vrai coup de coeur pour Béatrice, sa femme qui est d’une force, d’un dévouement et d’un amour infini .. 
En bref, j’aurai aimé en savoir plus sur l’après plutôt que de découvrir l’avant .. 

"Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur" d’ Harper Lee

http://www.livraddict.com/biblio/author.php?id=880 http://livre.fnac.com/a1850632/Harper-Lee-Ne-tirez-pas-sur-l-oiseau-moqueur#st=Ne%20tirez%20pas%20sur%20l&ct=Livre&t=p https://www.youtube.com/watch?v=nv0NbXJi7rk Image HTML map generator

Ce livre est considéré comme un classique. Bien sur, les classiques et moi on pas trop trop copain généralement donc je ne le connaissais absolument pas .. Grace a Tiphaine, j’ai pu m’instruire et je ne regrette pas ! 

J’ai eu pas mal de mal a entrer dans l’oeuvre .. Je pense que le fait que l’histoire se passe dans l’Amérique des années 30 a pas mal joué la dessus .. Le système judiciaire, les mentalités .. Tout cela est assez particulier quand on ne connais pas vraiment .. 
L’histoire est racontée par Scout, une petite fille (oui oui, c’est une fille même si j’ai eu le doute au début !). Cela donne un côté très enfantin a l’histoire et permet de la découvrir sans les a priori que peuvent avoir les adultes.. Le seul inconvénient est que la petite fille est relativement naïve et parfois, ça donne envie de la secouer un peu .. Mais elle est attachante je trouve ! 
J’ai eu un vrai gros coup de coeur pour Atticus, cet avocat qui livre une guerre qui semble perdu d’avance face a la dictature des Blancs sur les américains Noirs a cet époque. 
J’ai également aimé Jem, le grand frère de Scout, même si celui ci est délaissé par l’auteur .. Il a pourtant un point de vue très intéressant et aurai, selon moi, mérité un peu plus d’attention .. Il aurai retiré un peu de la naïveté que Scout diffuse tout le long. 

L’oeuvre est coupée en deux parties. La première m’a paru très longue, je ne parvenais pas a saisir où voulait en arriver l’auteur .. Par contre, la seconde partie m’a passionnée. Elle est très rythmée et très enrichissante puisqu’elle concerne le procès que l’on attends tout le début du livre .. Les plaidoiries ainsi que le point de vue de Scout ou de son frère, Jem, sont une vraie force dans le déroulement de l’oeuvre. 
Pour moi, ce livre s’inscrit dans la lignée de « La couleur des sentiments » même si plus de 30 ans séparent les deux périodes narratives .. Le combat est le même envers le racisme et l’esclavage.. A noté que « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » est paru l’année où se déroule « La Couleur des sentiments » .. Je comprends ainsi l’impact que celui-ci a pu avoir ! 
Je regrette que certains points du procès n’ai pas été plus développé sur la fin du roman, au détriment de certaines choses moins importantes sur la première partie .. 

"La beauté du mal" de Rebecca James

http://www.livraddict.com/biblio/author.php?id=5730 http://livre.fnac.com/a2856588/Rebecca-James-La-beaute-du-mal Image HTML map generator
J’ai lu par hasard le dernier livre de cette auteur il y a quelques mois, « La vérité sur Anna » qui m’avait vraiment plu .. J’avais l’envie d’en savoir plus, de découvrir son drôle d’univers avec des livres tout bonnement inclassable .. J’ai donc, d’occasion, acquis « La beauté du mal » .. 
Ici, on découvre Katherine, qui dès le départ nous parle d’Alice, une amie rencontrée au Lycée, mais aussi de sa soeur Rachel décédée dans des circonstances que l’on découvre tout au long de l’oeuvre .. On fait la connaissance de Robbie, de Sarah, de Mick et de Philippa .. Très peu de personnages mais auquel on attribue vite un statut : le gentil, la méchante, la complexe .. J’apprécie ne pas avoir 250 personnages a découvrir (ce qui serai impossible sur 310 pages!) .. On commence ici a l’époque de la rencontre entre Alice et Katherine .. 
J’adore la plume de l’auteur qui est, pour moi, un vrai point fort .. La lecture est fluide et douce, malgré des passages qui nous rendent mal a l’aise par les évènements qu’ils décrivent .. J’ai particulièrement aimé que, malgré trois époques racontées (l’époque de Rachel, l’époque actuelle et la période Alice), tout soit très très clair .. Pas de risque de se mélanger les pinceaux ! 
Sur l’histoire a proprement parlé, j’ai trouvé quelques points de ressemblance avec « Respire » d’Anne-Sophie Brasme  sur le caractère d’un des personnages que l’on suppose très tôt comme étant manipulateur .. Moi qui ai vraiment aimé « Respire » j’ai encore plus apprécié ! Je me suis très rapidement attachée a Katherine et a Robbie .. Même si j’ai accroché avec tout les personnages, qui sont tous très très différents, avec un passé qui est mis en lumière de façon très délicate .. 
Je dois avouer que je me suis doutée de d’un détail vers le milieu du roman, mais le dénouement m’a laissé un peu bête (même si je le trouve peut être légèrement tiré par les cheveux ..). Je ne m’attendais pas a ce genre de fin, tout comme je n’imaginais pas l’histoire de Rachel ainsi .. 
Ca a été une très bonne lecture, tout comme « La vérité sur Anna » .. Je pense suivre l’auteur d’un peu plus près a l’avenir pour voir si les prochaines parutions seront tout aussi bonne !

"Love Letters to the Dead’ de Ava Dellaira

http://www.livraddict.com/biblio/author.php?id=30844 http://livre.fnac.com/a6966447/Ava-Dellaira-Love-letters-to-the-dead Image HTML map generator

Il y a quelques temps, j’ai vu cette couverture sur un de mes nombreux blogs lectures dont je suis les posts .. Inscrit sur ma WishList, je suis tombée sur cette oeuvre lors d’un séjour dans la Librairie Parot de la gare de Metz .. Ni une ni deux, je l’ai emporté avec moi .. 
Le synopsis est plutôt original .. Laurel, jeune fille d’une quinzaine d’année, a une rédaction a faire sous forme de lettre a une personne décédée .. Elle choisit Kurt Cobain mais ne rendra jamais son devoir, découvrant un moyen de se livrer sur sa vie quotidienne, ses blessures, son passé douloureux, ses relations amoureuses et familiales .. Le quotidien de toutes les filles de son âge .. 
Cette fille sensible et un peu renfermée va alors se livrer à Kurt, mais aussi à Amy Winehouse, Judy Garland,  Heath Ledger .. Des noms plus ou moins connus pour nous mais qui peu a peu, deviennent familier tout comme ils le sont pour elle .. 
J’ai aimé ce livre .. J’ai aimé le thème des lettres, me suis réellement attachée a Laurel mais aussi a Mia, sa soeur décédée .. Tout au long du livre, je n’avais qu’une envie: Savoir. Savoir ce que ressent Laurel mais aussi savoir la vérité sur sa vie, sur les secrets de sa famille détruite par le départ de sa grande soeur .. J’aurai aimé peut être un peu plus de précision sur l’espace temps .. On sait qu’en moyenne cela a lieu sur une année scolaire, mais tout du long, peu d’indicateurs temps nous sont fournis .. 
Mais ce livre est beau .. Non seulement il est beau physiquement, avec des débuts et des fins de chapitres sublimes, a l’image de la couverture, mais la plume est douce, délicate & attendrissante .. Sans compter que je ne m’attendais pas ce que j’ai découvert a la fin de l’oeuvre .. 
Foncez .. Malgré sa catégorie Jeunesse, ce livre est réellement une petite merveille .. Il vous distraira a coup sur en vous émouvant de la douceur de ses personnages .. 

" Petite soeur, mon amour" de J.C. Oates

http://www.livraddict.com/biblio/author.php?id=1504 http://livre.fnac.com/a3668820/Joyce-Carol-Oates-Petite-soeur-mon-amour#st=petite%20soeur%20mon%20amour&ct=Tous%C2%A0produits&t=p Image HTML map generator
J’ai eu l’envie de découvrir cette oeuvre parce que l’affaire dont elle s’inspire m’a beaucoup intéressée par le passé .. En effet, une petite fille du nom de Jonbenet Ramsey, petite icone de la mode, est retrouvée morte dans le sous-sol de la maison familiale en 1996.. Joyce Carol Oates c’est donc basé sur les grandes lignes de cette tragédie pour ce roman .. 
J’ai été assez perturbée au début de l’oeuvre .. La narration et la mise en page est un peu particulière .. Ca m’a déstabilisée et j’ai eu du mal a entrer dans l’oeuvre.. Ici le narrateur est le grand frère de la victime et pourtant, il s’exprime a la troisième personne .. Les 150 premières pages ont été très rudes .. Je n’arrivais pas saisir l’organisation de l’histoire .. 
Puis, durant plus de 300 pages, on alterne des moments ultra passionnant et d’autres d’un ennuie mortel .. J’aurai aimé que l’histoire soit concentrée sur Bliss (personnage inspiré par Jonbenet) et principalement sur sa mort, leur relation .. Ce n’est pas spécialement le cas et je trouve cela dommage .. 
Bien sur, j’ai retrouvé de nombreux détails de l’enquête malgré le côté romancé, et c’est assez plaisant même si au final, j’ai vraiment eu le sentiment que tout cela soit secondaire pour l’auteur .. 
Le personnage de Skyler, le grand frère de la petite fille reine du patin a glace décédée est quand a lui, assez particulier .. Clairement, je n’ai rien éprouvé pour lui .. Ni amour ni rage, juste une insignifiance massive .. Pourtant, on ressent bien sa jalousie, son amour, son incompréhension envers sa petite soeur .. Il m’a laissée perplexe et en même temps, cela m’était complètement égal .. Dommage ! Il aurai pu, travailler différemment, devenir un personnage soit totalement antipathique par ce côté décallé ou alors très attachant avec l’amour qu’il a pour sa soeur .. Mais non .. Comme si lui même était spectateur indifférent de sa propre histoire .. 
J’ai cependant attribué la moyenne a l’oeuvre parce que pour moi elle est pleine de bonnes choses, mais celle-ci sont mal exploitée .. De plus, l’oeuvre n’avait nullement besoin d’être si longue ..