" Les petites reines " de Clémentine Beauvais

http://www.livraddict.com/biblio/author.php?id=19224 http://livre.fnac.com/a7963784/Clementine-Beauvais-Les-petites-reines Image HTML map generator


Les petites reines est un livre que j’ai acheté sur un espèce de coup de tête .. J’en ai entendu parler avant tout pour sa couverture qui était classée sans spécialement m’intéresser a l’oeuvre .. La surprise n’en a été que plus totale ! 

Parce que « Les Petites Reines » c’est l’histoire de trois boudins : Mireille, Hakima et Astrid, qui décident, après avoir été élue Boudin d’Or/Argent/Bronze sur Facebook par un garçon de leur école, de relier Bourg-en-Bresse à Paris en vélo et en vendant ….. Des Boudins !!!! 
Je vous avoue que j’adore ce style ! Complètement fou, complètement décalé .. J’adore !

On se prends, je dois dire, très très vite au jeu .. Au début, je me suis sentie un peu triste pour ses trois jeunes filles qui sont dans l’âge ingrat (oui, on est tous un boudin a un moment après tout !) et qui en plus, se font ridiculiser .. Et puis, via le personnage de Mireille, on prends le parti, nous aussi, d’en rire .. 

Leur périple est passionnant .. On souffre avec elles, non pas par les mollets qui brûlent, mais par les joues qui saignent de se retenir d’éclater de rire toutes les trois lignes ! Car oui, je l’avoue, chez le médecin, chez la kiné ainsi qu’à Pole Emploi, j’ai pleuré de rire a cause de ce livre ! 
J’adore l’humour de Mireille, j’adore la douceur de Hakima, j’adore la persévérance du Soleil et j’adore l’attention d’Astrid .. Ses filles ainsi que la plupart des personnages que l’on croise dans ce roman sont des vrais petits rayons de soleil ..

Mais avant tout, ce roman c’est une arme splendide pour contrer cette société où les réseaux sociaux font du mal aux adolescents qui ne rentrent pas dans les cases de critères de la beauté actuelle .. Je pense qu’on en fait tous parti un jour, mais personnellement, je m’estime heureuse de ne pas avoir pu être enfoncée sur internet, là où tout le monde voit, où tout est aggravé .. Belle leçon d’optimisme, de tolérance ..

Une chose qui m’a particulièrement frappée et que je trouve très bien fait, c’est qu’aucun personnage n’est réel (mis a part le groupe Indochine!) .. Cette oeuvre peut se lire n’importe quand, le président n’est pas le président et tout les personnages sont inventés, même si on se doute a qui ils font référence sur le principe .. C’est très astucieux je trouve .. 
Enfin voilà .. J’ai passé un moment de lecture extraordinairement léger et je pense qu’il sera, désormais, mon anti déprime principal !!!
Publicités

" Le pacte des vierges" de Vanessa Schneider

J’ai acquis ce livre un peu par hasard, en ayant en souvenirs un téléfilm d’M6 sur le même sujet (qui apparemment n’a rien a voir!) .. et HOP le voila dans ma PAL .. 

Histoire, on suit l’histoire de 17 filles tombées enceintes a 15 ans simultanément dans la même école .. Pacte ou hasard ? Une journaliste a leur accord pour obtenir le témoignage de 4 d’entres elles : Lana, Sue, Kylie et Cindy .. 
Je dois dire que j’ai été assez surprise du choix de donner la parole a chacune d’elles.. Avec ce type de narration, j’ai l’impression qu’on a tourné autour du pot tout le long de l’oeuvre .. 
Je n’ai pas réussi a m’attacher aux personnages, n’ayant jamais leurs pensées franches .. J’ai eu la sensation qu’elles ne disaient presque rien parce que l’auteur ne sais pas clairement ce qui c’est passé, ce qu’elles ont fait .. Comme si elles savaient que ses filles tombaient toutes ensemble enceinte, sans pour autant savoir comment ça c’est passé .. Sensation particulière ..

J’ai essayé de trouver des informations sur internet concernant la rédaction du livre .. Me demandant si l’auteur avait en effet rencontrées ses filles, si elle avait pu avoir des réponses .. Mais étant classé en roman, tout est sorti de son imagination après ce qu’elle a pu lire dans la presse qui relayait les faits en question .. Déception.

Pour le coup, j’ai eu d’autant plus l’impression de m’être fait avoir .. J’ai eu la sensation que l’on me vendait une sorte de témoignage romancé sur ce pacte, les histoires de ses filles en manque d’affection et souhaitant ne pas reproduire sur leurs enfants ce qu’elles ont pu connaitre .. Mais non .. On m’a simplement vendu des ados mal dans leurs peaux qui ne veulent pas se disputer avec leurs copines en livrant leurs petits secrets ..

La seule chose que j’ai vraiment aimé, c’est la chute finale .. Wahou .. Si je m’attendais à ça .. Pour le coup, ça, c’est très réussi ! 

Ce livre a été adapté au cinéma et a vrai dire, a la lecture, je me demande vraiment comment on peut le retranscrire a l’écran .. Alors je me suis jetée sur le film ..

Et là, grande surprise .. j’ai adoré le film .. Toutes les questions que je me suis posée tout le long de l’oeuvre écrite ont trouvés réponses .. En plus de ça, c’est extrêmement bien joué .. J’ai donc largement préféré l’adaptation cinématographique (qui est très libre puisqu’elle ne reprends pas du tout les faits de manière identique) a l’oeuvre manuscrite .. La seule chose que je n’ai pas aimé, c’est le dénouement, légèrement modifié pour coller plus efficacement au reste de l’adaptation .. 

" La Garçonnière" d’Hélène Grémillon

Je vous ai parlé il y a quelques temps du premier roman de cette auteure « Le confident » qui a été pour moi un vrai coup de coeur .. Ici, elle tape encore très fort avec ce thriller psychologique a la plume parfaite .. 
Dès les premières pages, nous pénétrons dans une intrigue très prenante .. Eva, femme simple aux revenus modestes est chargée de faire innocenté un proche, accusé du meurtre de sa femme .. 
L’oeuvre est menée par Eva, qui est une femme très (trop?) dévouée, plutôt attachante et impliquée corps et âme dans ce qu’elle entreprends .. Dès le départ, on comprends qu’elle va se battre pour cet homme même si j’ai mis un temps plutôt long a comprendre la relation qui les unissent .. Pour les autres personnages, ils ne m’ont pas laissé un souvenirs si important que ça .. Ils sont plutôt banal même si encore ici, Hélène Grémillon ne laisse rien au hasard .. 
J’ai particulièrement apprécié les écoutent qui ponctuent le récit .. Présentée de manière assez théâtrale, riche en histoires dont on veux en savoir plus .. Je regrette d’ailleurs que l’auteure ne ce soit pas un peu laissée a nous en livrer plus .. J’ai eu la sensation qu’elle se privait d’en dire plus pour ne pas donner trop d’importance a certains personnages .. Dommage .. 
Le dénouement est très fort et très prenant, même si j’ai eu beaucoup de mal avec l’écriture des dernières pages, modifiée pour le rendre suffoquant .. mais je ne vous en dit pas plus ! 
Le seul point faible pour moi, c’est l’absence de grande surprise .. Dès le départ, je me suis doutée de certaines choses .. Moins de surprise qu’avec le précédent livre, mais la chose étant bien menée, je m’en satisfait 🙂 
La plume délicate qui m’a séduite dans Le confident se retrouve facilement ici malgré le genre un peu différent, plus policier malgré de nombreuses similitudes avec le premier roman .. Je pense principalement aux lettres, la présence de peu de personnages, les interrogations qui se multiplient sur les différents personnages .. 

En bref, Hélène Grémillon sait encore une fois séduire avec une histoire universelle et qui plaira a coup sur a tous !

"Confessions d’une sage-femme" de Diane Chamberlain

Je vous l’ai déjà dit a de nombreuses reprises, Tatiana de Rosnay est une valeur sure dans ma culture littéraire .. Alors quand j’ai vu son commentaire sur ce livre d’une auteur inconnue de ma bibliothèque, je n’ai pas hésité bien longtemps .. 

Ici, on fait la connaissance de Noelle, Tara et Emerson, trois amies de très longue date qui pensent tout savoir les unes des autres .. Ce mythe s’effondre lorsque Noelle, sage-femme fraîchement a la retraite, décide de mettre fin a ses jours en ne laissant qu’un tout petit message anodin .. Ses deux meilleures amies vont alors tout faire pour comprendre ce qui a pu leur échapper .. Et elles ne vont aller que de surprises en surprises .. 
Je dois dire que l’histoire mi thriller mi roman d’amitié me plait énormément .. Quand je lis, j’aime faire travailler mes méninges pour voir si je peux (ou pas!) devancé l’esprit de l’auteur .. ici, je suis servie ! L’auteur arrive a nous tenir en haleine tout le long, nous délivrant des secrets régulièrement .. J’apprécie ne pas m’ennuyer .. 
Les chapitres sont relativement court .. Et chacun est raconté par un narrateur différent, ce qui permet de ne laisser aucun personnage de côté .. De plus, l’histoire est riche de sentiment, chacun ayant le sien .. 
Je dois dire que je me suis particulièrement attachée à Grace ainsi qu’a Tara .. Grace par son côté trop investie, un peu a côté de la plaque malgré tout, prête a tout pour l’amour de sa vie .. Tara pour son implication a découvrir les secrets de Noelle tout en souhaitant blesser le moins possible ses amis .. 
Pour l’intrigue, je l’ai trouvée passionnante .. Claire en tout point, avec toutes les réponses que j’attendais et ça me ravit au plus au point ! 
J’ai vraiment aimé ma lecture, je dois dire que je suis très curieuse de voir si Diane Chamberlain est aussi talentueuse dans ses autres romans .. Même si je pense que j’aurai du mal a me plonger dans d’autres personnages, qui seront peut etre moins fort que ceux ci ! 

" La petite fille qui aimait la lumière" de Cyril Massarotto

http://www.livraddict.com/biblio/author.php?id=796 http://livre.fnac.com/a4772756/Cyril-Massarotto-La-petite-fille-qui-aimait-la-lumiere http://livre.fnac.com/a3682217/Cyril-Massarotto-La-petite-fille-qui-aimait-la-lumiere Image HTML map generator
Cyril Massarotto est un des auteurs que je suis le plus .. Et avec ce livre, il signe un petit chef d’oeuvre .. 
Dans ce livre, on se retrouve dans notre époque, mais en temps de guerre .. Les autres ont exterminé une partie de la population et il ne reste que quelques enfants vivant dans les égouts et un ogre dans une maison en surface .. Une de ces enfants ne parle pas et se retrouve battue au grand jour .. Elle sera recueillie par l’ogre qui se révèle être un vieil homme qui vit reclus pour survivre .. 
Je suis tombée en amour pour cette petite fille qui ne parle pas mais qui est très intelligente, dévouée, attentive .. Elle est passionnée par la lumière, seul mot qu’elle prononce .. 
Quant a ce grand père esseulé par la guerre qui a tué sa famille, il est poignant .. Sa détresse est touchante, on ressens avec force les blessures qui l’habite .. On a envie de le protéger de ces « autres » qui tournent autour .. 
J’ai vraiment été séduite par l’oeuvre, par la thématique assez noire mais en même temps très lumineuse .. Le fait de placer en temps de guerre sa narration rends le récit sombre, dangereux et on se met très facilement dans la peau des personnages qui s’appliquent a ne faire aucun bruit .. Par contre, la présence de cette petite fille qui n’a connu que les ténèbres des égouts depuis son plus jeune âge et ne connait que très peu la vie en général rends chaque geste du quotidien merveilleux .. Le sourire prends place sur la peur qui est instauré par le climat ..

La fin de l’oeuvre est particulièrement saisissante .. Je dois avouer que de nombreux sentiments se sont mélangés en moi.. Heureuse, très triste a la fois .. Des sensations que Cyril Massarotto nous livres en vrac, et permet a coup sur, de ne pas laisser indifférent .. 

Pour moi, un des plus beaux livres de Cyril Massarotto .. A savourer sans modération !

" La vérité sur l’affaire Harry Quebert" de Joel Dicker

J’ai mis du temps a me plonger dans ce livre .. Il était là, dans ma liseuse, me faisant de l’oeil .. Sa taille astronomique me faisais un peu peur .. J’en entendais beaucoup (trop?) de bien, et du coup, j’étais assez réticente .. Puis il y a eu ce weekend ou, en cherchant une lecture, on m’a dit « Ouiiiii prends celui ciiii il est géniaaaal! » (oui, j’en rajoute mais j’aime ça :p) .. 

« La vérité sur l’affaire Harry Quebert« , c’est l’histoire de Marcus Goldman, écrivain en panne, qui viens chercher l’inspiration chez son maitre de faculté, Harry Quebert, en 2008 .. Quelques semaines plus tard, on découvre le corps de Nola Kellergan, 15 ans, disparut en 1975, dans le jardin d’Harry .. S’en suit une poursuite de la vérité pour Marcus qui souhaite faire innocenté son ami de toujours .. 
Alors mes amis, l’heure est grave .. Ce livre est une Pépite !!! Pourquoi ai-je donc tant attendu avant de le lire ?! Pourriez vous me dire ??? 
Bon, soyons un peu sérieux .. Dès les premières pages, Joël Dicker nous plonge, avec une plume douce et efficace, dans cette histoire non résolue .. Pour le coup, les personnages dès le départ son très bien défini, on sent que l’auteur sait ce qu’il souhaite nous raconter et qu’il ne compte pas s’éparpiller .. Chaque détail a son importance .. Chaque mot, chaque tournure de phrase a un sens très clair et guide le lecteur vers telle ou telle orientation ..

Car oui, ici, l’auteur sait très bien ce qu’il veut faire de son lecteur : un pantin accro a ses mots .. Et ça marche !!! On est pendu a ses mots, attaché a Marcus et a Harry qu’on souhaite défendre avec lui, voyant pourtant absolument pas qui peut être le coupable de cette sordide affaire ou les questions s’enchaînent sans réponses .. 

Pour les personnages, Bravo ! Tous on leurs propres traits de caractère qui permet de ne pas s’emmêler les pinceaux .. Nola, Harry, Marcus, Jenny, Tamara et tout les autres ont leurs côté attachant et en même temps, on a tellement envie d’en frapper certains par moment ! 
Je dois avouer que les passages au téléphone avec la mère de Marcus m’ont fait beaucoup rire ! J’ai eu l’impression d’avoir au téléphone un peu de ma grand-mère, de la mère de Fran dans Une nounou d’enfer et d’Amanda Leer ! Une perle celle là !
L’intrigue est saisissante, je ne me suis doutée de rien tout le long ! Sauf un détail, concernant un personnage qui a su m’émouvoir tout le long, un chauffeur a l’histoire assez triste (je n’en dis pas plus, je ne souhaite spoiler personne!) .. 
L’auteur, jusqu’à la dernière page nous surprends par des retournements de situations impensable mais qui, si on avait été un peu moins concentré sur l’histoire et plus sur les mots, nous aurait sauté aux yeux .. Car je dois l’avouer, il m’a tellement passionné que j’en ai oublier de me concentrer sur les phrases.. L’auteur met en pratique les conseils que donne Harry a son élève en début de chaque chapitre, et nous, nous n’y voyons que du feu ! 
C’est un des livres que j’ai le plus aimé depuis un bon moment, qui m’enthousiasme comme jamais, et que je me procurerai en papier .. Joël Dicker, je m’incline face a ce talent des mots ! 

" Hantée " de Maureen Johnson – Lecture Commune

Avec Tiphaine de Accro-des-mots on a décidé depuis un bon bout de temps de faire cette lecture commune sans forcément trouver le temps .. Mais ça y est, on y est parvenues !!! 

Nous avions donc choisi ce premier tome, histoire basée sur la découverte dans notre époque de meurtres reproduisant ceux commis par Jack L’éventreur. Vous vous en doutez, ça se passe donc à Londres et plus précisément autour du lycée de Rory (Aurora) qui est américaine en séjour dans la ville pour une année .. 
Bon, vu comme ça, c’est pas folichon .. On ne va pas se mentir, ce n’est pas l’histoire du siècle .. Mais c’est tout de même une lecture très agréable ..

Je ne suis pas une grande connaisseuse de Jack L’éventreur, c’est même quelque chose qui ne m’intéresse absolument pas .. Et pourtant, j’ai accroché .. pas tout de suite puisque les 30 premières pages sont assez lentes .. Mais les personnages, et principalement celui de Rory sont plutôt attachant .. Moi, j’ai clairement eu le coup de coeur pour Jazza, sa colocataire de chambrée .. Douce, attentionnée, volontaire et travailleuse .. Un plaisir cette petite !! Pour les autres, je suis assez mitigée .. Boo est énervante mais attachante (une attachiante quoi!), Jéremy est plutôt banal .. Bon voilà quoi, c’est sympathique tout le monde est beau !

J’ai été assez séduite par l’intrigue, qui est bien ficelée en général .. Quelques points sont assez gros, et on a un peu tiqué a la lecture, avec Tiphaine .. Cependant, je ne m’attendais pas trop a ce genre de tournure .. J’ai eu parfois l’amère sensation d’être dans un mix de pas mal d’oeuvre jeunesse (j’ai d’ailleurs une scène qui me semble digne d’Harry Potter, avec baguette magique et Voldemort!) sur le principe .. Bon bien sur, il n’y a pas de baguette ni de sorcier mais bon .. De la jeunesse ! 
L’écriture est très accessible, facile de compréhension et sans trop d’incohérence .. Non vraiment c’est une bonne lecture ! 
J’ai le second tome a lire, et je sais qu’un troisième est en préparation .. Et ça, vu la fin du premier, ça m’intrigue un peu .. Tout comme ça me fait peur.. J’ai vu avec Kaleb ce que donne les suites de bons premiers tomes .. A voir donc ! 
J’ai été très heureuse de partager ma lecture avec une amie littéraire et dans la vie ! on va essayer de s’en reprogrammer si nos PAL nous en donnent l’occasion !

"L’enfant-rien" de Nathalie Hug

J’ai essayé 15 fois de commencé cette chronique .. J’ai réfléchi plus d’une heure a ce que j’allais pouvoir vous en dire .. Je cherche encore .. Alors je vais y aller comme ça me vient .. 

« Petit garçon étrange, Adrien guette chaque semaine l’arrivée du père de sa demi-sœur, dans l’espoir de recueillir un regard, une parole ou un geste tendre. S’il rêve d’un papa, Adrien veut surtout percer le secret de sa naissance, secret qu’il croit enfermé dans une boîte rouge, cachée hors de sa portée. Le jour où sa mère se fait renverser par une voiture et se transforme en « tas-de-fraises-à-la-crème », la possibilité d’une vie différente s’ouvre à lui. Mais Adrien, l’enfant-rien, peut-il vraiment trouver sa place dans une famille qui n’est pas la sienne ? »

J’ai été terriblement émue par Adrien .. Il m’a prit aux tripes .. j’ai eu envie de le câliner, de lui inventer un papa comme il le rêve .. J’ai aimé son innocence, ses mots un peu brut de décoffrage mais qui en fond un enfant au coeur en or .. Ce gamin fonctionne sans filtre et on a envie que les adultes cessent de jouer un rôle, de se détruire et de le détruire par leur non-dit et leur incompréhension face a cette recherche d’amour ..

Adrien, c’est l’espoir du désespoir .. Il est souffrant, sa maman est un « tas de fraise a la crème », il veut juste être quelqu’un dans le coeur de ceux qui gravitent autour de sa vie .. et pourtant, ça ne semble pas marché, malgré la rigueur qu’il y met ..

Je n’ai pas compris le dénouement de cette oeuvre.. En tout cas je n’en suis pas certaine .. mais elle m’a marquée .. J’en sors étrangement éprouvée .. une vraie merveille .. J’ai hâte d’en découvrir plus de Nathalie Hug maintenant ..  

" Mes chères études" de Laura D.

http://www.livraddict.com/biblio/author.php?id=3544 http://livre.fnac.com/a2570949/Laura-D-Mes-cheres-etudes https://www.youtube.com/watch?v=xnCerPl8fW4 Image HTML map generator

Ce livre fait parti des témoignages qui m’ont toujours intrigué mais que j’ai aussi très longtemps redouté .. Mais je me suis lancée !

Et je pense avoir bien fait .. l’oeuvre qui traite de la prostitution étudiante est courte et très bien écrite .. Si il y a une chose que j’ai vraiment apprécié (parce que ça me faisais vraiment peur), c’est l’absence de détails lugubres .. Il n’est pas glauque .. 
Un point très important et très riche dans ce témoignage, c’est l’aspect psychologique de Laura, qui est très développé .. On connait le cheminement qui la conduit a la prostitution, la peur qu’elle ressent, mais aussi le besoin .. 
Pour ce qui est de Laura, je l’ai trouvée attachante .. Très rapidement j’ai senti que cette situation lui pose un réel problème vis a vis de sa famille, de sa soeur, de ses petits copains .. Elle se sent sali mais est pris dans un engrenage infernal qu’elle ne sait comment freiner .. C’est saisissant !
Je dois dire que je ne m’attendais pas a cela .. J’imaginais ça bien plus sordide, étrangement .. J’avais peur de ce côté larmoyant qu’on peut lire parfois dans des témoignages, cette facilité a glisser dans le répugnant pour le lecteur qui se sent encore plus mal a l’aise que l’auteur .. Ici ce n’est pas le cas .. On ne connait que ce qui est nécessaire d’être connu pour comprendre son histoire ..

Suivre le parcours de Laura est très intéressant, et j’ai particulièrement apprécié sa détermination a ne rien lâcher sur son job plus « conventionnel » ainsi qu’à l’école .. Une vraie force pour ne pas tomber uniquement dans la prostitution qui pourtant, lui rapporte 4 fois plus ..

Le seul point un peu dommage, c’est que j’aurai vraiment aimer en savoir un peu plus sur sa vie après, une fois que la page se tourne .. Savoir comment elle vit avec le recul cette histoire, les leçons qu’elle en tire ..
Ca reste tout de même une très bonne lecture, un témoignage riche et qui mérite qu’on s’y attarde un peu ..

3000 façons de dire Je t’aime, Marie-Aude Murail

http://www.livraddict.com/biblio/author.php?id=414 http://livre.fnac.com/a7907903/Marie-Aude-Murail-3000-facons-de-dire-je-t-aime#st=3000%20&ct=Livre&t=p Image HTML map generator
Quand j’étais en troisième, ma prof de français m’a fait découvrir Marie-Aude Murail grâce a « Oh Boy! » .. Je dois dire que malgré mon amour pour ce roman, je n’avais jamais poussé plus loin la découverte de cette plume .. Jusqu’à cette année .. En effet, lors de l’édition du Livre a Metz 2015, Marie-Aude Murail fût l’invitée d’honneur en jeunesse .. Me voici donc repartie avec cette oeuvre .. 
Dans ce roman, le théâtre est un personnage a part entière, en plus de Chloé, Bastien et Neville .. On fait leur rencontre alors qu’ils sont en cinquième, époque où ils découvrent le théâtre.. Puis le temps passe, ils se séparent, pour mieux se retrouver a 17 ans, dans leur conservatoire du bord de Loire où ils rencontrent un professeur qui va les pousser au-delà de leurs retranchement .. 
Je dois dire que j’ai très vite accroché .. Les personnages m’ont touchés, m’ont fait rire et pleurer aussi (no comment, ça m’arrive pas si souvent que ça quand même!) .. Cette relation un peu ambigue entre les trois personnages m’a passionnée .. 
Si il y a une chose qui est très importante et qui a fait que j’ai tant aimé je pense, c’est que les trois ont un caractère très fort .. Chloé est touchante dans son implication a vouloir satisfaire tout le monde.. Neville est un vrai bosseur, un garçon perdu mais qui cherche a s’en sortir a sa façon .. Quant a Bastien, je pense que sa faculté saisissante a n’être personne est fascinante je dois dire .. Un vrai trio comme on les aimes !
Pour le fil conducteur, il n’est pas exceptionnel en soi, mais ça, c’est le classement en jeunesse qui le veut .. D’ailleurs, j’ai eu un vrai soucis avec ça .. Les personnages principaux ayant 17 ans, ils ont un vocabulaire et des actes correspondant (drogue, alcool, injures et sexe parfois) .. Du coup, j’ai un peu de mal a le classer dans cette catégorie .. Je pense plus a un roman adolescent parce que le Young Adult ne corresponds pas non plus .. 
Pour la plume, qu’est ce que je l’aime !! J’aime les répliques un peu cinglante mais tellement drôle .. C’est léger, bourré d’humour .. Une petite perle, tout comme j’avais pu l’aimer dans « Oh Boy! » .. 
Et enfin je terminerai par l’amour que j’ai eu de retrouver certaines pièces de théâtre que j’ai pu travailler a l’école ou lire pour ma culture personnelle comme « L’école des femmes », « Roméo et Juliette », « le jeu de l’amour et du hasard » .. De quoi se faire une jolie culture théâtrale !