Un léger bruit dans le moteur de Gaet’s

  • Auteur : Gaet’s et Jonathan Munoz
  • Titre : Un léger bruit dans le moteur
  • Edition : Petit à Petit
  • Prix : 16,90€
  • Nombre de pages : 113 pages
Est il utile de préciser que la couverture et le titre ont attiré mon attention ?
Ici, on fait dans le sordide : un gamin d’environ 10 ans se caractérise comme étant un meurtrier depuis sa première heure .. Il a d’abord tué sa mère a la naissance, puis il s’attaquera a tous les habitants de son village perdu ..

Je dois dire que j’ai adoré cette BD même si j’ai du mal a en parler .. On tombe ici dans du cynisme sans nom .. Aucune morale ne touche ce petit garçon qui n’a comme quotidien et comme obsession que celle de tuer, jusqu’au dernier, ses confrères .. Bien sur, rien de doux, que de la violence dans l’acte comme dans la pensée ..
Mais ce qui est le plus dingue avec cette lecture, c’est la façon dont on se fascine pour tout ça .. Dans cette communauté sans mœurs, on regarde la TV pour prier dans l’église, les hommes ne voient plus leurs femmes, les enfants n’ont aucune morale, le viol est omniprésent, et l’adultère encore plus .. Sans oublier, bien sur, le fond, la cupidité de ses habitants hors du monde ..

Je pense que si on en souris, qu’on se perd dans cette lecture, c’est avant tout parce que c’est une critique hallucinante de la société actuelle .. On laisse ce gamin manipuler son monde pour tuer, personne ne s’inquiète .. C’est assez dingue .. Et pourtant, on en souris parfois .. Au final, celui qui a le plus de raison parfois, c’est le petit garçon, qui dans ses cauchemars, remet en cause ses actes ..Ca n’est jamais long, mais c’est présent ..
Le côté graphique est aussi très intéressant .. On est dans du détail, et en même temps, c’est assez grossier .. Sur certaines planches, les détails comme la cellulite d’une cuisse, ou les cheveux d’un personnage sont assez fous .. Et en même temps, certaines planches sont complètement « gribouillées » .. Un peu à la manière de ce que j’ai pu vous décrire avec « Dieu n’aime pas papa » ..

C’est une BD qui n’est pas particulièrement accessible a tout le monde, je pense que tout le monde n’est pas réceptif à ce genre de propos, mais moi, j’ai adoré !

Le perroquet d’Espé

  • Auteur : Espé
  • Titre : Le perroquet
  • Edition : Glénat BD
  • Prix : 19,50€
  • Nombre de pages : 160 pages
Cette bande dessinée a été pour moi un véritable coup de poing .. Malgré son titre tout doux ..
Bastien est un petit garçon de 8 ans dont la maman souffre de bipolarité .. Une maladie qu’il ne comprends pas très bien, surtout lorsque le médecin en parle comme étant des « troubles bipolaires a tendance schizophrénique » ..

La force de cette BD réside dans trois grands points : d’une part, Bastien exprime avec ses yeux d’enfant la douleur que provoque en lui les « crises » de sa maman .. En effet, il n’a que 8 ans, et chaque étape de la maladie est pour lui incompréhensible .. L’auteur ne cherche pas a faire grandir son petit personnage trop vite, il le laisse a sa place d’enfant, avec un quotidien simple malgré ce qu’il se passe et ça, c’est vraiment génial .. Parce que clairement, un enfant de cet âge là cerne la maladie mais pas forcément ce qu’elle engendre .. Et je trouve que l’auteur a parfaitement mis en lumière tout ça ..
Le second point fort de l’œuvre, c’est le graphisme .. Parfois très brut, puis très doux, les couleurs étant a dominance sur chaque chapitre .. A chaque état de la maman de Bastien, on retrouve une couleur, une forme de graphisme plus ou moins prononcé, ce qui permet au lecteur de très vite saisir l’état qui entoure la famille dans la maladie ..
Et enfin, il y a la longueur du récit .. Pour ne pas s’éparpiller et cibler un fait précis, chaque chapitre concerne un fait marquant pour Bastien, mais ne dérive pas .. Que ce soit un objet, une parole, une situation, on se concentre sur ce qui va bouleverser ou apaiser ce petit garçon ..

De nouveau, la BD me prouve qu’elle a une réelle vocation a faire bouger les choses, surtout quand ça concerne la maladie .. Elle rends accessible et compréhensible ce qui souvent nous semble très compliqué ..

La vie réserve des surprises de Caroline Boudet

  • Auteur : Caroline Boudet
  • Titre : La vie réserve des surprises
  • Edition : Le livre de poche
  • Prix : 7,10€
  • Nombre de pages : 256 pages
Depuis que ma famille a vu venir un petit garçon trisomique, c’est un sujet qui m’interesse beaucoup et sur lequel je me renseigne beaucoup .. C’est toujours un tsunami dans une famille .. Alors quand je suis tombée sur ce livre, ça a été l’achat immédiat ..
Caroline Boudet nous livre l’arrivée de sa petite Louise, une petite fille qui aurait du être comme tout les enfants du monde, mais la vie en a décidé autrement, et c’est une jolie petite bouille trisomique qui a bouleversée la famille ..
Le témoignage est malheureusement trop banal .. Combien de famille ont vécu l’arrivée d’un enfant trisomique sans y être préparé, puisque non décelé durant la grossesse ? C’est ce que Caroline va vivre, ce qui va la bouleverser et lui faire voir la vie autrement .. Parce que Louise est une chance, qu’elle va modifier les codes qui jusque là régissait sa vie ..
C’est une écriture dingue, bourrée d’humour et d’amour .. Cette maman ne s’attends absolument pas a la claque que la vie va lui donner, et pourtant l’amour l’emporte .. Malgré les « inconvénients » médicaux de la maladie, le bonheur de sa fille, le bien être de cette petite lui importe plus que tout .. On va suivre la façon dont elle va réapprendre a apprivoiser l’amour qu’elle porte a cet enfant un peu différent ..

J’ai adoré lire cette femme .. A la manière d’un Jean-Louis Fournier, elle narre avec talent ce qui devient son quotidien .. Et j’y retrouve un peu mon petit amour, la lumière permanente d’une famille ..

En Mer de Toine Heijmans

  • Auteur : Toine Heijmans
  • Titre : En Mer
  • Edition : 10-18
  • Prix : 6,10€
  • Nombre de pages : 168 pages
Ma représentante 10/18 au magasin, a décidé, il y a peu, de me faire connaitre les classiques de sa gamme .. Parmi eux, il y avait Le Puits dont je vous ai déjà parlé, et celui là, entre autres ..

On suit Donald, un homme qui a pris un congé sabatique pour réaliser son rêve : partir naviguer sur la mer du nord .. Sur sa dernière étape, Marie, sa petite fille de 7 ans le rejoint pour quelques jours .. Mais rien ne va se passer comme prévu ..

Ce livre est assez bouleversant puisque l’on sent l’état d’urgence de ce qui se joue dès le départ .. Le lieu est exigu puisque nous sommes sur un tout petit bateau, les évènements se déroulent en un temps très limité également .. L’ultimatum qui se joue avec cette petite fille vous prends rapidement aux tripes, et vous empêche de décrocher de l’ouvrage ..

A vrai dire, j’étais un peu sceptique, le domaine marin étant compliqué, j’avais peur de me perdre dans le roman, de me retrouver décontenancée par le vocabulaire et les notions que je n’ai pas .. Mais ce n’est pas le cas ici .. L’auteur ne s’attarde que sur le destin de cette petite fille et de son père, sans se perdre dans les froufrous inutiles qui plomberai un peu le tout ..
Les périodes d’introspections sont très intéressantes aussi, puisqu’on découvre la vie de cet homme, de cette famille apportent beaucoup a l’œuvre, permettant d’avoir une véritable profondeur dans le récit ..
C’est un livre très court mais qui marque .. Une très bonne lecture pour moi !

Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

  • Auteur : Marie Pavlenko
  • Titre : Je suis ton soleil
  • Edition : Flammarion Jeunesse
  • Prix : 17€
  • Nombre de pages : 464 pages
Avec sa couverture a petite coquillette, bien dorée et attirante, difficile de ne pas avoir envie de ce jeter dans ce roman jeunesse !

Ce livre est l’histoire de Déborah, qui entre en terminale .. Le BAC n’est cependant pas sa priorité, puisque Déborah voit sa maman mourir a petit feu depuis que son père a été vu entrain d’embrasser une autre ..

L’histoire n’est pas forcément le point fort de ce roman .. Une belle impression de déjà vu, mais c’est très bien abordé .. C’est même plus que ça : c’est une merveille ..

Marie Pavlenko aborde le tsunami psychologique qui tiraille le personnage principal d’une manière délicate, drôle, touchante .. Il n’y a pas un moment qui laissera le lecteur indifférent .. D’ailleurs, on a du mal a lâcher le roman, a laissé Déborah quelques instants pour faire autre chose ..
L’écriture est fabuleuse .. Elle est accessible pour le jeune public, mais adapté a l’âge de l’héroïne, et a un public plus grand .. Une véritable force puisque du coup, il est abordable a un lectorat très large .. Bien sur, la couverture, très typée jeunesse, laissera les « adultes » de marbre ..

Je pense qu’il est impossible de ne pas s’attacher à Déborah .. Elle est forte, mais très fragile en même temps .. Sa maman est son combat quotidien et ça, c’est universel .. Aucun enfant ne laisse sa maman souffrir comme elle l’est .. La relation avec son père est assez marquante aussi, puisqu’ils sont dans le conflit, mais pas tant que ça .. C’est une espèce de guerre froide qui les tirailles mais en même temps, permet de les rapprocher ..

C’est vraiment un très bon ouvrage, parfait de 13 à 99 ans .. Une âme d’enfant dans un corps d’adulte .. J’ai adoré

De feu et de neige d’Anne-Marie Pol

  • Auteur : Anne-Marie Pol
  • Titre : De feu et de neige
  • Edition : Nathan
  • Prix : 15,95€
  • Nombre de pages : 338 pages
Les jeunes filles de ma génération se souviennent peut être d’une collection « Danse » où l’on suivait les aventures de Nina, une jeune prodige qui bénéficiait d’une bourse pour intégrer une grande école de danse ..C’était l’une des plus belle série de mon enfance .. Alors quand j’ai eu la chance de recevoir cet ouvrage du même auteur, j’ai foncé ..

Félicité est une jeune française qui grandit à Moscou en 1812. Sous la protection d’une riche famille Russe, elle est amoureuse et va soudainement plongé dans la guerre ..

Je dois dire que l’époque n’est pas du tout celle que je préfère .. Autant je me passionne de l’époque moderne et de la seconde guerre mondiale autant l’époque Napoléonienne n’est pas mon fort .. Et ca a été un petit frein a ma lecture, puisque je me concentrais beaucoup sur les faits historiques, laissant un peu l’histoire de Félicité de côté ..
Mais en soit, c’est une bonne lecture .. J’ai appris beaucoup de chose, et Anne-Marie Pol est fidèle a elle-même, elle a une écriture très douce et accessible pour le jeune publique ..
Je pense que ce livre est une bonne chose, qu’il donnera des notions historiques fortes aux lecteurs, tout en gardant une trame très féminine et douce .. J’ai adoré le personnage de Félicité, elle est mature, consciente de ce qu’il se passe dans son pays, des conséquences que cela peut avoir et ce qu’elle doit faire pour s’en sortir .. Une jolie personne ..

C’est une vraie bonne lecture, surprenante et accessible .. Je vous la conseille !

Un petit livre oublié sur un banc de Jim & Mig

  • Auteur : Jim et Mig
  • Titre : Un petit livre oublié sur un banc
  • Edition : Grand Angle
  • Prix : 13,90€ (par tome)
  • Nombre de pages : environs 55 pages par tome
Cette BD m’a intriguée il y a un petit moment déjà, par son titre et son thème .. J’étais assez curieuse de voir ce qu’elle pourrait contenir, me semblant poétique et douce ..

Camélia va découvrir un petit livre, sur le banc a côté d’elle.. A l’intérieur de cet ouvrage qui semble abandonné, des lettres entourées forment un message .. Camélia va alors tout faire pour savoir qui a déposé ce livre ..

Sur le coup, j’ai vraiment adoré l’histoire .. Camélia s’y met corps et ame, et j’ai vraiment aimé ça .. Mais ça s’essoufle très vite .. Deux tomes, j’ai vraiment pas trouvé ça utile .. En un, on aurait pu boucler le tout ..
Graphiquement, c’est assez simple, mais c’est pile ce que j’aime .. C’est doux, assez tendre .. Vraiment le genre qui me fait fondre a tout les coups ..

Ce que je reproche a cet ouvrage, c’est vraiment la longueur .. On aurait largement pu aller plus vite, retirer de nombreux passages inutiles a mon gout .. Dommage ..
De plus, la fin est un peu décevante a mon gout .. Mais je n’en dirais pas plus ..

Inséparables de Sarah Crossan

  • Auteur : Sarah Crossan
  • Titre : Inséparales
  • Edition : Rageot
  • Prix : 14,90€
  • Nombre de pages : 406 pages

Bon bon bon .. Les amis, l’heure est grave .. Soyons franc, je n’avais absolument aucune envie de lire ce livre ..

C’est l’histoire de Grace et de Tippi, deux siamoises inséparables .. Elles vont faire leur rentrée au lycée pour la première fois ..

Je ne m’attendais pas a prendre une telle claque .. Je ne sais si l’édition définitive sera mis en page de la même maniere mais a première vue, on dirait de la poésie .. Ca ne m’a pas emballée plus que ça, et j’y ai été a reculons .. Puis je me suis laissée captivée .. Oui, c’est le mot ..

C’est Grace qui nous raconte l’histoire .. Celle de deux jeunes filles qui rêves de normalité mais qui sont soudées l’une a l’autre, complètement dépendantes .. C’est très interessant de voir la façon dont elles évoluent, puisqu’elles ont chacune leur propre vision de la vie, mais elles sont liées, a vie ..

J’ai été fascinée par la façon dont on s’habitue à elles, a leur situation .. Très vite, on intègre avec un naturel deconcertant leur situation .. Les questions nous quitte et on se concentre sur l’être qu’elles sont, chacune ..

Je vous dirais que les 200 premières pages passent très vite, on sent que quelque chose se prépare, mais rien n’est réellement clair, et on essaie de ne pas y penser .. Puis il y a ce passage .. Pendant le dernier tiers, je n’ai pas arrêter de pleurer .. En permanence, j’avais cette boule qui revenait des que j’essayais de me calmer .. Je me suis pris une véritable claque ..

Je sais que jusqu’à présent, ce livre fait l’unanimité .. Je rejoins amplement les avis .. C’est un secret livre, deux sacrés ames ..

Là ou tu iras j’irai de Marie Vareille

  • Auteur : Marie Vareille
  • Titre : Là ou tu iras j’irai
  • Edition : Mazarine
  • Prix : 17,90€
  • Nombre de pages : 358 pages

Je n’ai malheureusement pas encore eu le temps de lire le premier roman qui est chez moi de cette auteur .. Mais j’ai lu celui ci et je dois dire que je me suis bien amusée !

Isabelle est une jeune femme qui rêve de devenir comédienne, qui ne veux pas d’enfant et qui n’a comme seule amour Woody Allen, son chihuahua un peu ridicule !Un jour, une youtubeuse réputée lui propose un gros contrat : interpreter le role d’Isabelle Lecul, une femme chargée de s’occuper des enfants de sa famille et surtout de mettre dehors son abominable belle-mère ..

C’est un livre très frai, dans la lignée de la chick list, le genre de roman qui fait sourire et qui diverti ..

J’ai beaucoup aimé cette lecture, c’est très bien écrit et assez bien ficelé .. Bon, on est pas sur un suspense de dingue niveau intrigue, mais ça passe comme une lettre à la poste! On s’amuse, on sent la chaleur de l’Italie tout au long de la lecture (& croyez moi, quand il pleut dehors, on en est plus qu’heureux!)

J’ai eu un vrai coup de coeur pour Nicolas, ce petit garçon au mutisme volontaire depuis la mort de sa mère .. Il m’a fait repenser à mes lectures de Torey Hayden, et m’a motivée à me replonger dedans .. L’auteur traite ce sujet avec beaucoup de tact et de délicatesse, ne tombant pas dans le drama’ de cette situation ..

C’est au final une très chouette lecture, parfaite pour l’été et les vacances ..

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi

  • Auteur : Virginie Grimaldi
  • Titre : Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie
  • Edition : Fayard
  • Prix : 19€
  • Nombre de pages : 480 pages

Bon, vous devez surement vous souvenirs des deux premiers romans de Virginie Grimaldi, dont j’ai déjà amplement vanté les mérites ..

On rencontre, dans ce troisième roman, Pauline, une jeune femme perdue depuis que son mari l’a quittée .. Devastée, elle va vivre avec ses proches et son fils, Jules, pour se reconstruire ..

Alors alors alors .. Ce roman est un peu différent des deux premiers .. L’humour est toujours aussi présent, mais l’émotion est la matière première .. L’émotion pure, celle qui vous tire les larmes et vous retourne le ventre .. Pas une seule page ne m’a laissée indifférente ..

Pauline est une femme bouleversante, au futur incertain et au passé heureux, malgré quelques épreuves très difficiles .. On sent que le passé a laissé des traces sur cette ame, qu’il l’a blessée mais qu’il lui a donné la force d’avancer ..

Sa famille est assez particulière, mais très attachante .. Colombe et son sale caractère, Son frère qui refoule qui il est, ce petit Jules un peu perdu dans le divorce de ses parents mais tellement doux et délicat .. Et puis ce papa qui a lutté pour être un homme bon, cette maman maladroite mais aimante .. C’est un peu la famille que l’on a tous, et c’est ce qui la rends si belle, si proche de nous ..

J’ai adoré ce livre .. Probablement plus que les deux premiers .. Pour ceux qui suivent Virginie depuis longtemps, vous y retrouverez beaucoup d’elle, beaucoup de nous .. Pour les autres, vous découvrirez la femme forte et douce qu’elle est, un peu folle mais bouleversante ..

Il faut longtemps pour se sortir de l’esprit les mots de ce roman .. Il va me falloir une vie pour m’en remettre .. Et je sais que Pauline, Jules et Ben ont marqué ma vie .. Un peu comme Virginie Grimaldi, au final .. et je ne parle pas de A* qui a bouleversé la nuit qui a suivi la fermeture de ce livre ..

Il est en librairie depuis le 3 mai, et c’est une évidence, un besoin auquel vous devez repondre au plus vite .. Alors Bravo à l’auteur, pari relevé, à nouveau ..